Reçois nos articles dans ta boîte mail.

Abonne toi aujourd'hui et reçois notre dose d'inspiration chaque semaine.

Nous ne spammons jamais 😉 Powered by ConvertKit

Cette année j’ai fait mon premier voyage passionnant en… startup ! 365 jours -de décembre 2015 à décembre 2016- durant lesquels les temps forts de l’actualité ont rythmé ma découverte progressive d’un univers à part. Excitation, doutes, surprises, apprentissages… rétrospective d’une année bien remplie & partage des leçons tirées de cette aventure en 20 points clés !

2015

1er décembre. Premier jour. Excitation de participer à une aventure qui n’en est qu’à ses débuts ! Motivation extrême, envie d’apprendre et de déplacer des montagnes.

5 décembre. Syndrôme de l’imposteur. Découragement face à l’ampleur de la tâche à accomplir, de la quantité d’informations à absorber, de la responsabilisation extrême, de ma faible expérience. Suis-je dans une galaxie lointaine ?

16 décembre. Sortie de l’épisode VII de Star Wars au cinéma. De mon côté c’est aussi le Retour de la force ! La startup c’est un défi à relever… et relevable ! Le plus dur consiste à trouver son organisation, à avancer petit-à-petit et à faire sa place au sein d’une équipe. Mais c’est un cheminement tellement stimulant, une manière si rapide de gagner en maturité personnelle et professionnelle… que le jeu en vaut la chandelle !

2016

6 janvier. Les startups françaises brillent au CES de Las Vegas et j’ai l’impression de prendre part à une tendance de fond : le dynamisme entrepreneurial français ! Mes nouvelles résolutions alors ? Comprendre, découvrir… faire plus de veille ! Newsletters, pushs, routine de lecture… j’entame une plongée au cœur d’un ecosystème, comme à travers un masque sans fond.

22 février. Presque 3 mois en startup et le Mobile World Congress de Barcelone marque mon arrivée dans la Galaxy II. Je n’en ressortirai d’ailleurs pas : 100% connectée en permanence, mon téléphone ne me quitte plus !

24 février. Facebook lance les émoticônes. Les états émotionnels qui jalonnent mes journées ont aussi différents visages… Je découvre ce qu’est la remise en cause perpétuelle : en startup tout se questionne, tout se teste et rien ne doit être pris pour acquis ! Fini le travail scolaire, bonjour les résultats et les objectifs. Des « wow » célèbrent les petits succès du quotidien, quand les « sad » et « angry » appuient les doutes et les peurs de mal-faire.

23 mars. Batman rejoint Superman à l’écran pour le blockbuster « L’aube de la justice ». Comme un superhéro je me sens pousser des ailes et veux toucher à tout ! Oh oh oh… doucement ! Qui dit startup dit aussi expertise & maîtrise… Il n’est jamais bon de trop s’éparpiller…

11 mai. En même temps que l’Hyperloop d’Elon Musk, on est lancé à 500 km/h ! Les idées déferlent, les journées se suivent et ne se ressemblent pas. Le rythme s’accélère fortement…

15 mai. Larguez les amarres ! L’Harmony of the seas, plus gros navire de croisière au monde, prend le large, et nous aussi ! Un déménagement, un nouveau site, une campagne de crowdfunding, des partenariats… tout arrive en même temps. Les heures de sommeil diminuent, l’organisation s’intensifie, le stress est à son comble, et la vie est mise un peu entre parenthèse ! Un objectif : réussir à tout faire, et dans les temps ! En startup on ne se met aucune limite et d’ailleurs, autour de nous, un combat fait aussi rage en vue du « toujours plus haut, toujours plus fort ! ». Amazon lance Prime Now le 15 juin, un service de livraison ultra rapide. Tout va très vite, trop vite… ?

3 juin. La Seine déborde, le vase aussi.

24 juin. Après l’effort… le désaccord ! Comme l’Europe en proie aux divisions du Brexit et aux blocages contre la loi travail, l’arrivée de l’été marque aussi celle des tensions. Dans les petites équipes caractéristiques des startups, différents profils co-habitent, un peu comme une famille. Chacun a d’ailleurs souvent la personnalité… de son poste ! La clé ? Laisser l’affect et les avis subjectifs gouverner sa vie privée. Niveau pro, la seule chose qui compte est le travail bien fait !

10 juillet. Et en startup, les échecs rendent plus forts que jamais ! « Fail often, succeed sooner ». Quand la France est éliminée de l’Euro 2016 face au Portugal, elle célèbre quand même le rassemblement inédit des supporters derrière leur équipe. Je réalise à quel point les discussions en face-à-face et les remises à plat peuvent résoudre bien des problèmes. Finalement, au-delà de l’affect, la startup ce sont surtout des personnes rassemblées autour d’un objectif : la réussite de l’entreprise !

26 & 28 juillet. À 2 jours d’écart, 2 événements bousculent l’écosystème digital. Take Eat Easy s’effondre et Pokemon Go s’affirme ! Tout peut aller très vite et après 7 mois en startup, je prends enfin un peu de recul. Sortir, s’ouvrir l’esprit, se nourrir des autres : le partage et les loisirs sont indissociables de la réussite professionnelle. L’ouverture des JO d’été à Rio le 5 août marque ainsi les vacances et l’expression de mes différentes « spécialités » personnelles.

16 septembre. L’épreuve la plus marquante : celle des premières semaines de management. En effet, à l’heure où Apple affirme une nouvelle fois sa position grâce à l’Iphone 7, je fais de mon côté grandir un « pôle » naissant avec l’arrivée d’une nouvelle (et première !) personne. La startup passe à la vitesse supérieure ! Le temps des petits bureaux, du chauffage en panne et des dîners d’équipe en comité réduit, est révolu. On traverse une période passionnante de croissance, durant laquelle j’apprends à déléguer, à faire confiance et à partager !

8 décembre. À 20, on est plus fort, et ce n’est pas le pic de pollution parisien qui va jeter de l’ombre sur nos ambitions ! Les projets affluent, l’organisation est trouvée, l’équilibre aussi… Après des mois de travail, des grands-huit émotionnels, un apprentissage décuplé, des montagnes personnelles déplacées, et une maturité professionnelle enfin trouvée : la startup m’apparaît comme une… école de la vie !

14 décembre. L’étoile noire d’un nouveau Star Wars sort au cinéma. On se croirait 1 an en arrière… sauf qu’en 365 jours, tout a changé ! 1 year from now 🙂

Guide de survie en startup : 20 points clés

  1. Être patient avec soi-même
  2. Accepter la critique de manière objective, sans faire jouer l’affect
  3. Communiquer & partager son travail avec l’équipe
  4. Ne pas se disperser : devenir expert plutôt que touche-à-tout
  5. Prioriser grâce au 80/20
  6. Done is better than perfect. Ne pas se perdre dans les détails
  7. Tout questionner et tester ! Remplacer les”comment” par des “pourquoi”
  8. Voir l’échec comme la découverte d’une vérité & la difficulté comme un challenge
  9. Ne pas vouloir toujours tout révolutionner. Les idées les plus simples sont souvent les meilleures !
  10. Accepter de déléguer et faire confiance
  11. La structure et l’organisation sauvent : le « trop global » devient vite confusant
  12. Ne pas croire tout ce qu’on nous dit et garder son esprit critique
  13. Comprendre que copier n’est pas tricher mais s’inspirer
  14. Ne pas croire que les autres sont meilleurs que soi
  15. Bomber le torse et voir loin, ne pas rejeter certaines idées
  16. Être autonome et savoir se débrouiller seul
  17. … Mais ne surtout pas avoir peur de demander en cas de vrai blocage !
  18. Ne pas hésiter à dire non
  19. Se nourrir des autres, échanger, faire des partages d’expérience
  20. Lire beaucoup !

Bonus : Dormir 🙂

SKY IS THE LIMIT…