Reçois nos articles dans ta boîte mail.

Abonne toi aujourd'hui et reçois notre dose d'inspiration chaque semaine.

Nous ne spammons jamais 😉 Powered by ConvertKit

Concilier les e-mails de son job avec la soirée entre amis ou concilier le travail à finir avec un moment en famille sont des cas de plus en plus courants de notre quotidien. On peut remercier les nouvelles technologies et le dévouement sans faille dont nous faisons preuve.

Cependant, ne pas réussir à trouver le bon équilibre entre sa vie professionnelle et personnelle peut vite engendrer un effet boule de neige. Au début on tolère les écarts de temps à autre. Puis on commence par agacer nos proches et au final le stress ne nous quitte plus. On a l’impression de ne plus voir le temps passer. On se voit souvent reprocher de ne pas savoir déconnecter sans pour autant avoir plus de considération de la part de notre supérieur.

Cette semaine, nous avons rencontré Fabrice, cofondateur de Coach4.co, la plateforme spécialisée dans la mise en relation entre clients et coachs personnels. Il nous propose 6 astuces pour réussir à trouver son équilibre entre vie pro et vie perso grâce aux conseils de Sabrina, coach en développement personnel.

 

1) Déterminez votre rythme idéal

Avez-vous déjà pris le temps d’évaluer à quel point votre rythme de vie / votre quotidien vous satisfait ? Avez-vous déjà déterminé la place occupée par votre vie professionnelle et celle occupée par votre vie personnelle et quel serait votre bon équilibre ?

Pour définir cela, commencez par lister les différentes activités de votre quotidien. (Transport, temps de travail, tâches ménagères, administratives, sorties avec les amis, etc). 

Ensuite, pour chacune, évaluez au plus juste le temps passé en moyenne sur une semaine type ou un mois type.

Enfin, faites le bilan grâce aux questions suivantes :

  • Cela vous semble-t-il équilibré (selon VOTRE définition de l’équilibre) ?
  • Accordez-vous assez de temps aux activités les plus importantes pour vous, celles qui vous permettent de vous ressourcer ?
  • Selon vous quels sont les domaines auxquels vous souhaiteriez consacrer moins de temps ? Et ceux auxquels vous voudriez au contraire donner plus d’importance ?

Le but est de mettre le focus sur les aspects qui sont sous votre contrôle. Ensuite, de vous fixer des objectifs raisonnables et atteignables pour avancer à petits pas vers votre équilibre.

Attention, viser trop haut dès le départ pourrait vous décourager et vous frustrer. Allez-y pas à pas. Enclencher un changement, même s’il parait infime, peut avoir des bénéfices très substantiels.

 

2) Décomposez vos tâches et soyez  à 100% dessus:

Dans son livre Comment devenir un optimiste contagieux, Shawn Achor explique : “les recherches montrent que l’employé moyen est interrompu dans son travail toutes les 11 minutes, il connait chaque fois une perte de concentration et de flux, et il lui faut presque autant de temps pour récupérer”.

L’astuce consiste ici à choisir des créneaux horaires limités pour répondre aux e-mails puis fermer la boite e-mail entre 2 tâches qui demandent de la concentration.

Evitez aussi les activités chronophages et/ou sans aucun lien avec le travail. Afin de ne pas céder à la tentation, vous pouvez compliquer l’accès à certaines pages internet (Réseaux sociaux, sites d’informations, etc) en installant  le plugin chrome  Go Fucking Work . 

Ainsi, en gagnant en efficacité et en productivité vous éviterez les journées de 12h. Vous récupérerez ainsi de précieuses heures pour vous consacrer à vos activités extra professionnelles.

 

3) Fixez-vous des limites, d’espace ou de temps

Gardez votre lieu de vie au maximum comme un lieu de ressources. Si vous devez travailler à la maison, aménagez (que ce soit provisoire ou non) un espace bien délimité et le plus possible hors de votre vue lors des activités quotidiennes : voir des dossiers empilés sur votre table de salon ne va pas vous aider à déconnecter !

Et parlant de déconnexion…

Après le travail et autant que faire se peut, coupez votre téléphone, mettez les notifications sur off, ne consultez pas vos emails professionnels.

Vous vous dites certainement que ce ne sont pas 5 minutes passées à lire la demande d’un client qui vont gâcher votre week-end. Détrompez-vous ! Certains psychologues affirment que recevoir des notifications sur le téléphone est une véritable source de stress sous-jacente. C’est le syndrome du petit chiffre rouge au-dessus des icônes qui s’immisce dans notre tête et nous rend coupable.

Soyons honnêtes : est-il vraiment indispensable de prendre connaissance des messages de vos collègues / clients à 21h30 ? La plupart du temps la réponse sera non !

Que pourrez-vous y faire ? Celui-ci sera probablement en train de dîner en famille, de lire un bon bouquin sur le canapé, ou de prendre une bière avec ses amis.

Si votre activité demande un peu plus d’implication, pensez à fixer un horaire limite. Choisissez un jour dans la semaine où vous éteindrez votre smartphone.  N’hésitez pas à mettre en place une réponse automatique sur les horaires « soirs et week-ends » disant que vous avez bien reçu le message et que vous en prendrez connaissance sous peu. Cela rassurera votre interlocuteur impatient.

Pensez tout de même de temps à temps à vous accorder des week-ends voire des vacances entières de déconnexion complète.

Le tout est de ne pas devenir un automate qui consulte son smartphone ou ses emails comme si c’était un tic nerveux. Par exemple, arriverez-vous à tenir ces 2 minutes : http://www.donothingfor2minutes.com/

 

équilibrer sa vie pro et sa vie perso

4) Créez un sas de décompression

Après une journée de travail, enlevez (symboliquement) votre casquette de professionnel. Mais vous le savez, passer à un mode plus détendu n’est pas toujours facile.

Pourtant, il est possible de décompresser rapidement !

5 minutes suffisent : posez-vous sur le canapé (ou dans un endroit isolé s’il y a déjà du monde chez vous), ou prenez une douche, prenez l’air, écoutez une musique apaisante, etc et pendant ces 5 minutes concentrez-vous sur votre respiration et vos sensations corporelles.

Par exemple, selon ce que vous faites, concentrez-vous sur le rythme de votre respiration, sur la sensation de l’eau sur votre peau, sur la mélodie de votre musique ou les instruments qui la composent, etc.

Ces quelques instants permettront de faciliter la “coupure” entre travail et vie personnelle.

 

5) Fixez dans votre agenda un rdv…avec vous-même

Vous jonglez difficilement entre travail, amis, famille, obligations administratives, etc… Et vous, où êtes-vous là-dedans?

Premièrement, accordez-vous des moments pour VOUS faire plaisir, que ça soit pour faire du sport, du yoga, de la cuisine, de la méditation, de la lecture ou quelconque activité si possible sans écran (pas de tentations).

D’abord parce que vivre des émotions agréables apportent une meilleure efficacité, une meilleure créativité et même une meilleure vue (si, si des études l’ont montré. Les émotions positives élargissent notre vision périphérique et permettent de voir plus de détails !). De plus, c’est un véritable antidote au stress.

Ensuite, à la manière du sas de décompression, cela vous aidera à faire un vrai break et à vous reconnecter…à vous-même.

Prenez des rendez-vous avec vous même comme vous le feriez pour un client, ou pour un ami. Et tenez-vous à ces créneaux parce que vous le valez bien. 

Que ce soit 15 minutes par jour, 2H par semaine ou une journée par mois, prévoyez une plage horaire pour faire des choses qui vous font REELLEMENT plaisir.

 

équilibrer sa vie pro et sa vie perso

6) Mettez en place votre routine bien-être

De base, notre cerveau est feignant. Il préfèrera toute tâche automatisée ou liée à l’amusement à toute tâche qui demande un effort. C’est la raison pour laquelle il est si difficile de tenir ses bonnes résolutions en janvier J.

Le fait de se créer une routine quotidienne permet ainsi au cerveau de se dédouaner de l’effort d’aller mieux. Elle vous permettra de mettre en place une série d’actions à enchaîner simplement et avec enthousiasme.

Sur comment remplir votre routine, on peut encore citer Comment devenir un optimiste contagieux (ce bouquin est une vraie mine d’or) ; Shawn Achor nous donne les exemples suivants :

  • Méditer
  • Penser à un plaisir à venir
  • Accomplir consciemment 5 actes de bonté par jour (sans attente de retour)
  • Dépenser de l’argent pour des expériences (effets bien plus durables que lorsqu’on dépense pour des biens)
  • Utiliser ses talents / ses forces au moins une fois par jour (bien plus efficace que d’utiliser ses aptitudes)

L’activité en elle-même importe peu. En effet, le plus important est qu’elle VOUS convienne. Il est important que vous arriviez à formaliser votre routine sur une feuille à consulter régulièrement.  

Nous espérons que ces quelques astuces vous inspireront pour trouver votre équilibre idéal.

Si vous souhaitez approfondir la question et faire un travail plus poussé pour trouver et stabiliser votre équilibre de vie ou entamer votre « digital detox », pensez au coaching (la première séance « prise de contact » est souvent gratuite).

Vous pourrez faire un point précis sur la situation, définir vos priorités et mettre en place un plan d’action cohérent et progressif.

Enfin, pour plus de renseignements vous pouvez contacter Sabrina Guérin.