Courir m’ennuie.

Mais paradoxalement, j’aime ça. À chaque fois que je sors courir, c’est toujours un plaisir de me dépenser.

Comment faire pour ne plus m’ennuyer ?

J’ai pourtant essayé d’écouter de la musique, mais je continue de trop penser à ma course.

Un jour, je suis tombé sur une vidéo de Casey Neistat qui parlait de son rapport à la course. Il avait le même problème. Courir était aussi ennuyant, d’autant plus lorsque tu cours tous les jours en faisant le même chemin.

Il a donc commencé à écouter des podcasts. Bingo !

C’est aussi comme ça que j’ai découvert le podcast. J’ai écouté mon premier en courant ! Mon attention est portée sur ce que j’écoute et le temps passe bien plus vite. Et depuis, je n’ai jamais arrêté.

Ce format a dépassé la course, et me suit maintenant dans plusieurs moments de ma journée.

Montée en flèche du Podcast ! 🚀

Le podcast, c’est de l’intimité, de la proximité et pas de filtre. Tous les sujets peuvent être abordés.

J’en ai discuté avec mes parents il n’y a pas si longtemps que ça, et j’ai eu cette remarque, (tout à fait justifiée) :

Mais finalement quelle différence avec la radio ? Tu écoutes aussi des émissions enregistrées, non ?

La radio et le podcast sont bien différents

Dans le podcast, rien n’est formaté, il y a une vraie liberté de parole. Le ton et les sujets abordés sont libres, sans jugement et sans tabou.

Cette liberté n’existe pas à la radio, où le droit à l’improvisation ne semble pas autorisé. Tout est cadré et quasi-industrialisé.

Je ne dis pas que c’est mauvais, c’est juste différent.

Lorsque tu écoutes un podcast, tu as une proximité avec les invités et le podcaster. Il y aussi ce côté amateur et simple, que tu ne peux pas retrouver à la radio. On se sent proche des interviewés, de l’émission, et on s’identifie beaucoup plus à ce qui est raconté.

C’est pour toutes ces raisons que le podcast plaît aujourd’hui !

Si l’on regarde de l’autre côté de l’Atlantique, le phénomène n’est pas nouveau.

Sur ce sujet-là, on a un train de retard…

Aux Etats-Unis, il y a près de 400 000 podcasts. Oui oui, 400 000. Et 44% des américains ont déjà écouté, au moins une fois, un podcast.

Ça en fait du monde.

Je ne connais pas les chiffres exacts en France, mais Podcasteo a référencé 256 podcasts indépendants. Et pourtant, le podcast n’est pas nouveau en France. Il existe depuis une dizaine d’années.

Le petit plaisir d’écouter un podcast ! 🎧

J’écoute des podcasts depuis maintenant un an. C’est d’ailleurs une des toutes premières conversations de Nouvelle École qui m’a fait découvrir ce petit monde.

Pourquoi j’ai accroché immédiatement ?

Tout d’abord par curiosité. C’est un média que je ne connaissais pas.

Dans mon idée, on écoutait la mauvaise copie d’une émission radio en différée. Et bien non !

Première grosse surprise : il y en a pour tous les goûts. On trouve de tout. Du podcast ultra-niche à celui plus mainstream.

Ensuite, c’est une façon très simple et rapide d’apprendre de nouvelles choses.

J’ai découvert beaucoup d’entrepreneurs, d’artistes et de créateurs en écoutant des podcasts conversationnels. , je n’aurai pas pu trouver tout ce contenu, dans la presse ou sur un blog aussi facilement.

Je reviens de quelques mois de voyage en Asie. Quand tu voyages, tu passes beaucoup de temps dans les transports. Et crois-moi, il est parfois impossible de sortir un livre avec leur conduite de pilote de Formule 1.

C’est donc à ce moment-là que j’ai commencé à écouter un grand nombre de podcasts. Et quelle richesse !

Même si certains podcasts n’ont rien à voir avec ce que je fais au quotidien, je trouve ça vraiment enrichissant de pouvoir découvrir et apprendre autre chose.

On sort des sujets que l’on connaît pour écouter ce qu’il se passe ailleurs.

Le secret jamais révélé pour écouter des podcasts et devenir intelligent en 15 jours 🤓

Bon, en vérité, je n’ai pas vraiment de secret, désolé.

Mais ne t’arrête pas de lire, tu vas quand même apprendre des choses.

J’écoute tous les épisodes de podcasts en français avec une vitesse de lecture de 1,5. Ça peut te sembler rapide lorsque tu commences, mais ton cerveau s’habitue vite.

Ça permet d’écouter plus de podcast en gagnant du temps !

podcasts
Si tu écoutes plusieurs heures/ semaines, ça te laisse du temps pour faire plein d’autres choses.

Depuis mon retour en France, j’ai pris l’habitude d’écouter une heure de podcast par jour.

Je n’ai pas vraiment de créneau dédié à cette écoute, mais j’aime bien profiter de mon petit-déjeuner, des transports ou de ma fin de journée pour en écouter.

Comme lorsque je lis un livre ou que je regarde une vidéo, j’ai toujours peur d’oublier ce que j’apprends. Alors je prends aussi des notes pendant mon écoute.

Là encore, pas de règles. Ça peut être sur mon carnet de notes, sur un post-it à portée de main, ou une app de mon téléphone..

En revanche, j’aime tout centraliser sur un de mes carnets.
C’est mon côté un peu maniaque.

Le podcast a ce p’tit quelque chose… 💥

Je suis tout le temps à la recherche de nouvelles pépites à mettre dans mes oreilles.

C’est un moyen vraiment facile d’apprendre, et qui ne demande pas de discipline particulière. C’est aussi un très bon complément de l’écrit et de la vidéo !

Le podcast a cette possibilité de s’autoriser des sujets différents. Ils vont souvent là où les médias traditionnels ne s’aventurent pas : adolescence, échec, féminisme, corps humain et tabous, critiques, …

C’est aussi un lieu d’inspiration. Et tu as en plus cette proximité incroyable, que tu ne peux pas retrouver ailleurs. Les histoires et témoignages sont souvent incroyables.

Parce qu’il faut bien une petite critique quand même

Le paysage du podcast français commence à bien se remplir. Tant mieux. Mais, je trouve que de plus en plus de nouveaux podcasts se ressemblent. Tant sur les sujets, que sur les invités et les formats.

Il y a tellement de choses qui n’ont pas encore été faites.

Il serait peut-être temps que je m’y mette moi aussi ?

Les podcasts que mes oreilles réclament ! 🙉

Je termine par une liste de mes coups de coeurs et des podcasts que j’écoute (plus ou moins) régulièrement.

Pour être honnête, j’écoute de moins en moins de podcast anglais. Ça me demande une plus grande concentration et c’est compliqué de faire autre chose en même temps.

Nouvelle École

C’est probablement mon podcast préféré. C’est aussi celui qui m’a fait découvrir ce petit monde incroyable. Alors merci pour ça Antonin !

Je te recommande l’épisode #57 avec Kyan Khojandi (de Bref). Ils discutent du rapport au temps, de la critique et de pourquoi il fait les choses.

Génération Do It Yourself

Matthieu invite en majorité des entrepreneurs pour parler de leurs parcours, de leurs réussites et de leurs échecs, pour essayer de comprendre comment ils en sont arrivés là.

Son interview avec Bernard Werber est incroyable. Il y a plein de choses à apprendre. J’ai d’ailleurs beaucoup gratté sur mon carnet pendant cet épisode !

Le podcast du Wagon est aussi dans cet esprit.

Marketing Mania

Stan nous parle de marketing et de psychologie. Je préfère ses épisodes sous forme de ‘monologue’ où il développe des concepts autour de la persuasion et de la psychologie humaine.

Akimbo

Si tu me lis depuis un moment déjà, tu connais mon affection pour Seth Godin.

Très content qu’il est sorti ce nouveau podcast il y a quelques mois. Il parle seul pendant une trentaine de minutes sur des thématiques variées, qu’il raccroche au marketing. Toujours très intéressant de l’entendre.

Usbek & Rica

Ce média en ligne et papier s’est mis au podcast il y a quelques mois et c’est une très bonne nouvelle ! Le format se rapproche un peu plus du débat. Des sujets de fonds et d’actualité sont passés en revue et les journalistes choisissent si pour eux, ’ils vont avoir un impact à long terme sur la société. Le rythme est très bon, on ne s’ennuie pas.

Growth Makers

Un podcast orienté entrepreneuriat et startup. Gabriel va à la rencontre de talents français en growth et marketing, racontant leurs processus et stratégies. Très intéressant si tu es dans cet écosystème.

Le Manal Show et Crème de la Crème

Ce sont deux podcasts découverts récemment. Le format est une interview où les invités sont questionnés sur ce qui a fonctionné dans leurs parcours et pourquoi.

Pour Crème de la Crème, je te conseille l’épisode de Jacob Abbou. Une vraie claque.

Pour Le Manal Show, je te conseille l’épisode avec Valentin Decker. Le clin d’oeil amical.

Et pour des podcasts un peu plus détente, mais tout aussi cool !

Hyperdrive

Si tu es un grand fan comme moi de Star Wars, ce podcast va te parler. N’hésite pas.

Podcastore

Le podcast qui parle des autres podcasts. Une bande de potes très cool à écouter te parle des nouveautés podcasts avec des invités toujours très sympas.

Transfert

C’est un podcast d’histoires. Des inconnus nous racontent des moments intenses de leur vie : peur, joie, questionnement, horreur, galères… C’est incroyable, avec un rythme parfait et une bande son géniale ! Je recommande (très) vivement !

Et il y en a encore tout un tas. Je manque parfois de temps pour tout écouter, et c’est bien dommage !

J’aimerai te poser une question pour terminer.

Si tu écoutes toi aussi quelques podcasts, quel est LE podcast à écouter absolument ?