Reçois nos articles dans ta boîte mail.

Abonne toi aujourd'hui et reçois notre dose d'inspiration chaque semaine.

Nous ne spammons jamais 😉 Powered by ConvertKit

“ Les aptitudes sont ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faites. Votre attitude détermine votre degré de réussite ». Aptitudes, Motivation et Attitude.

Ce sont les 3 principaux leviers de la réussite selon Lou Holtz, un coach de Football Américain très reconnu aux Etats-Unis.

C’est à partir de cette citation qui me tient particulièrement à cœur que j’ai décidé d’écrire un article sur la fixation, la poursuite et l’atteinte des objectifs personnels ou collectifs.

1. L’aptitude : es-tu apte à atteindre l’objectif que tu t’es fixé ?

Selon la définition, l’aptitude est la disposition naturelle ou acquise de quelqu’un à faire quelque chose. Et il est nécessaire de toujours commencer par faire cet état des lieux. Car si tu ne cherches pas à savoir qui tu es ni de quoi tu es capable, tu risques de te confronter trop tard à la réalité.

Certaines personnes sont naturellement plus aptes à jouer un rôle ou exécuter une tâche. Par exemple, si tu mesures 1,98m et que tu es le fils d’un grand basketteur, tu as une aptitude naturelle à devenir Kobe Bryant. Cependant, l’histoire nous a montré que les aptitudes peuvent également être acquises et sont le fruit d’un travail qui peut être plus ou moins long et exigeant. Les self made men sont l’exemple même de personnes qui n’ont aucune aptitude naturelle particulière mais qui se donnent les moyens d’en acquérir, par le biais d’une motivation sans faille.

En bref, connaître ses qualités et ses défauts permet de gagner un temps précieux dans l’atteinte de ses objectifs.

2.  La motivation : as-tu vraiment (vraiment) envie de réussir ?

Si la réponse n’est pas « OUI ! OUI ! ET OUI ! »  c’est que tu dois trouver des/d’autres sources de motivation. Si ça ne marche toujours pas, c’est peut-être que l’objectif que tu t’es fixé n’était pas fait pour toi. La motivation est l’énergie qui permet au travail et aux sacrifices de nous mener à l’objectif fixé. En d’autres termes, sans motivation, notre travail est voué à l’échec. Voici trois points concernant la motivation :

          L’entourage permet indéniablement de rester motivé. Tu as déjà sûrement entendu que nous sommes tous la moyenne des cinq personnes que nous fréquentons le plus souvent. C’est pourquoi il faut s’entourer des bonnes personnes, celles qui sont positives et nous encouragent dans nos projets. Si tu t’es inscrit dans une salle de sport que tu ne fréquentes jamais, essaie donc de convaincre un ami de s’y inscrire, tu verras que tu auras plus tendance à y aller car vous allez vous motiver, à deux.

          Le manque de clarté est une source de découragement. C’est pourquoi il faut se fixer des objectifs clairs. « Maigrir » n’est pas un objectif clair. Dans cet exemple il faudrait se fixer un objectif chiffré (je veux perdre 10kg) et le diviser en sous-objectifs (ne boire que de l’eau, ne plus grignoter entre les repas, etc). Un objectif clair nous donne une voie à suivre et nous rassure, ce qui motive à l’ateindre.

          Il faut savoir se faire du mal ! Non pas que nous revendiquions le masochisme, mais la motivation requiert parfois un peu de souffrance. Rien dans ce monde ne s’est créé sans douleur, sans sueur.

3.  L’attitude : quelle est la tienne ?

Une fois que tu es conscient de tes aptitudes et que tu fais preuve d’une détermination sans faille, il ne te reste « plus qu’à » adopter la bonne attitude.

          Premièrement, sois organisé. Aussi bien dans ta vie professionnelle que personnelle. Donne-toi des objectifs que tu divises en sous-objectifs, impose-toi des deadlines, et respecte-les. Personnellement, j’aime prendre cinq minutes chaque matin pour écrire ma « to do list » de la journée sur mon smartphone. J’écris les quelques choses à faire absolument, et le soir je regarde si tout a été fait et pourquoi. C’est une bonne façon de se motiver chaque jour à faire ce qui doit être fait. Non à la procrastination !

          Ensuite, il est nécessaire d’adopter une « positive attitude ». Une journée sans rire, c’est un peu une journée gâchée. Sois optimiste, souriant, joyeux, et essaie de transmettre cette joie autour de toi. Bien sûr, il peut arriver de se lever du mauvais poil. Rien de grave, mais il faut mettre fin au plus vite à ce mauvais état d’esprit et retrouver le sourire.

          Enfin, avoir une bonne hygiène de vie permet d’être plus concentré et plus efficace. Bien manger, faire du sport, faire des pauses diminue certes le temps passé au travail. Cependant, sur le long terme tu seras beaucoup plus productif, et peut-être même plus heureux !

Je tenais également à préciser que pour atteindre un objectif, en plus des aptitudes, de la motivation et de la bonne attitude, il faut avoir de la chance ! Mais attention, la chance n’est pas le fruit du hasard, « c’est une capacité à créer autour de vous un environnement favorable ! » comme l’explique Philippe Gabilliet, professeur de Leadership à l’ESCP Europe.

Voir la vidéo “Comment avoir de la chance”

Sur ce, il ne nous reste plus qu’à te souhaiter bonne chance !

« Qui veut voir parfaitement clair avant de se déterminer ne se déterminera jamais. Qui n’accepte pas le regret n’accepte pas la vie. » Henri-Frédéric Amiel