Reçois nos articles dans ta boîte mail.

Abonne toi aujourd'hui et reçois notre dose d'inspiration chaque semaine.

Nous ne spammons jamais 😉 Powered by ConvertKit

Tu as peut-être déjà entendu ce terme “addiction à la technologie”, et là plusieurs solutions :

-Soit tu t’es dit que c’était exagéré de penser que l’on peut être addict au smartphone, à internet etc…

-Soit tu tes dits que ça ne te concernait pas.

-Soit tu tes dits “C’est vrai j’y passe beaucoup de temps, mais après tout qu’est-ce que je pourrais faire d’autres ?”

Quelle que soit ta réponse, je t’invite à lire le reste de l’article (même si tu as l’impression que ça ne te concerne pas).

Tu l’as deviné, aujourd’hui je vais parler de :

L’addiction sur internet.

Hop, Hop, Hop, je te vois déjà en train de quitter la page.

Repose tes yeux sur ce texte, tu vas voir c’est intéressant.

Avant de commencer, je sais que je suis sur un blog d’entrepreneur, et je suis moi-même entrepreneur, sache que ce problème te concerne particulièrement si tu travailles sur/avec internet.

Non, je n’ai pas envie de te faire la morale ni de faire une campagne de prévention en mode “Arrêter tous vos appareils électroniques, c’est le mal, moi depuis que je ne regarde plus d’écrans, je vois des papillons bleus et des licornes partout”.

Non, comme je l’ai dit : j’adore la technologie !

Et justement, c’est ça le problème, j’adore la technologie, et je travaille aussi sur internet (je suis toute la journée devant mon ordi… ou devant mon smartphone…. ouuu devant mon kindle, enfin bon t’as compris).

Et donc, en me baladant toute la journée sur internet, je vois tous les dangers qu’il y a.

Oui, j’ai dit danger, tu ne me crois pas ? Alors :

Est-ce que quelqu’un a déjà regardé son smartphone alors que tu lui parlais ?

Ça a forcément dû t’arriver, si ça n’est pas régulièrement.

Est-ce que tu regardes ton smartphone avant d’aller te coucher et à ton réveil ?

Si tu ne le fais pas, demande dans ton entourage, tu seras surpris.

Est-ce que tu utilises ton smartphone pendant les repas ?

Fais-tu parti des 81% des Français qui le font ?

Combien de temps est-ce que tu passes sur les réseaux sociaux ?

On passerait plus de temps sur les réseaux sociaux que boire et manger, on pourrait lire 200 livres par an si on ne consultait pas les réseaux sociaux…

Je n’ai pas vérifié ces chiffres, mais c’est clair que la majorité des gens y passent beaucoup de temps !

Je pourrais encore continuer cette liste de questions longtemps.

Bon, alors là tu vas me dire, “mais pourquoi est-ce que c’est dangereux ?”

Bein oui, c’est quand même super YouTube, Facebook, Twitter etc…

Oui je suis d’accord, il y a plein de choses super, mais laisse-moi te poser encore 2 questions :

Q1- Est-ce que tu as déjà eu du mal à décrocher de l’un de ces sites ?
À ne pas céder à la tentation de regarder encore une vidéo sur YouTube ou Netflix ?
À t’empêcher de checker ton fil d’actualité Facebook ?

Q2- Est-ce que tu te souviens de ce que tu as vu sur ton fil d’actualité Facebook, Twitter d’aujourd’hui ?

Normalement, tu as dû répondre Oui à la première question, et Non à la deuxième.

Et tu sais pourquoi tu as répondu ça ?

Parce que ces grandes entreprises technologiques veulent quelque chose chez toi.

Ils veulent… ton attention !

Ils veulent absolument que tu les regardes, que tu visionnes, que tu scroll, en bref, que tu passes du temps sur leur site/application.

Pourquoi est-ce qu’ils veulent ça ?

Plus tu passes de temps sur leur service, plus ils peuvent te vendre des choses, c’est aussi simple que ça.

Facebook par exemple, veut que tu restes le plus longtemps possible sur son application pour te montrer le plus de publicités possibles.

Parce que c’est comme ça qu’ils gagnent de l’argent.

Ce que regardent les équipes derrière les réseaux sociaux, ce n’est pas le bonheur qui résulte de l’utilisation de leur application, c’est le temps que tu passes sur l’application.

Mais le temps que tu passes sur l’application n’est pas forcément synonyme de satisfaction.

Sérieusement, est-ce que tu penses que regarder toutes ces vidéos de 15 secondes qui te déclenchent un soufflement de nez en guise de rire, est vraiment indispensable à longueur de journée ?

Si tu as répondu que tu as du mal à décrocher de ces sites-là, il y a une raison.

  • Ce n’est pas parce que tu n’as pas de volonté.
  • Ce n’est pas parce que tu es paresseux.
  • Ce n’est pas parce que tu es “faible”.

C’est parce que des équipes entières travaillent pour que tu ne décroches pas.

La dopamine, tu connais ?

Non ? Eh bien c’est une molécule naturelle qui te fait ressentir le plaisir.
Elle est par exemple libérée quand tu consommes de la drogue, et c’est en partie pour ça qu’une drogue devient aussi addictive.

Eh bien, les réseaux sociaux sont aujourd’hui conçus pour stimuler la libération de dopamine.

Tu scroll de manière infinie, sur Facebook et Twitter, jusqu’à arriver à la petite vidéo marrante ou au GIF qui fait sourire, et hop tu libères automatiquement de la dopamine.

Ce qui est bien, c’est que le fil d’actualité est infini, donc tu scroll, tu scroll, en espérant inconsciemment avoir ton shoot de dopamine et ça ne s’arrête jamais.

La prochaine fois que tu es en train de scroller sur Facebook ou Twitter, pose-toi la question : Pourquoi est-ce que je fais ça ?

Tu es sur YouTube et une nouvelle vidéo se lance automatiquement au bout de 10s, tu aimerais bien passer à autre chose, ça fait quand même depuis 6 vidéos que tu te dis ça.

Mais ça demande tellement aucun effort, tu as juste à “attendre”, oui “attendre”, parce que 10s c’est pas vraiment ce qu’on appelle attendre.

Si tu n’arrives pas à décrocher, c’est parce que tu as un shoot de dopamine, donc tu continues.

À chaque fois quelqu’un like, commente, etc… petit shoot de dopamine.

C’est pour ça que tu continues, parce qu’on stimule ton plaisir, et on ne peut pas être rationnel quand on stimule notre plaisir.

Peut-être que tu ne ressens pas le petit plaisir que te procurent ces systèmes, mais c’est bien réel puisque que tu continues.

Il y aurait tellement d’autres choses à dire, les techniques utilisées pour avoir ton attention.

Par exemple, est-ce que tu sais pourquoi les notifications sont rouges ?
Ce n’est pas par hasard, le rouge, pour l’être humain représente l’urgence, ou l’important, c’est en partie pour ça que tu es pressé de regarder tes notifications.

Le truc, c’est que tu ne veux pas.

  • Je ne pense pas que tu veuilles scroller pendant des heures sur ton fil d’actualité.
  • Je ne pense pas que tu veuilles regarder la 6e vidéo à la suite, alors que tu voudrais sortir voir des amis, finir un travail etc…
  • Je ne pense pas que tu veuilles checker je ne sais combien de fois ton smartphone par heure pour voir si tu as des notifications intéressantes.

C’est non voulu, mais tu le fais quand même, c’est ça le souci.

Comme un addict à une drogue qui sait que ce n’est pas bon pour lui, mais c’est plus fort que lui, il doit continuer.

Attention, comme je l’ai dit au début de l’article : j’adore la technologie !

J’utilise toujours la technologie, je l’utilise personnellement et pour mes projets, je pense que l’on peut faire tellement de choses utiles avec.

Loin de moi l’idée de te dire de te couper d’internet, non, internet permet tellement de choses super !

C’est la manière dont il est exploité qui est mauvaise, pas internet en lui-même.

Bon est maintenant que tu sais ça, tu fais quoi ?

Eh bien, je peux te conseiller quelques ressources pour mieux comprendre et éviter ce genre de comportements :

Un ancien employé de Google, qui parle du problème de comment sont conçu les applications.

Un livre super intéressant pour adopter un état d’esprit pour bien vivre avec la technologie qui nous entoure.

Une super vidéo qui illustre bien le problème.

Je sais que toutes les ressources que j’ai présentées sont en anglais (sauf la première vidéo qui est sous-titrée français), mais il n’y a pas grand-chose sur le sujet en français.

Si je t’ai parlé de tout ça juste avant, c’est parce que je pense que l’on peut remédier à tout ça, et c’est pour ça que j’ai moi-même créé :

Ultimato, qui permet de supprimer ou réduire son temps passé inutilement sur les réseaux sociaux et autres plateformes.

Comment ça marche ?

Tu as juste à répondre à quelques questions, à partir de tes réponses, on va générer un rapport qui listera les choses à faire/recommandations personnalisées pour stopper tes distractions et réduire ton “addiction”.

Parce que plus les choses que tu vas mettre en place pour stopper tes distractions seront personnalisées, mieux ça marchera !

Les addictions sont ennuyantes parce que nous n’avons pas le contrôle sur elles, mais en plus de ça, avec l’addiction sur internet ça fait perdre du temps !
Alors, imagine ce que tu pourrais faire sans : mieux travailler, voir des amis, lire des livres etc…

Pour l’instant Ultimato n’est pas encore publique, mais tu peux déjà te pré inscrire gratuitement pour être avertie dès sa sortie : ici

Voilà, j’espère que tu auras aimé l’article, peut-être que ça t’aura ouvert les yeux sur ce sujet aussi.

Si jamais tu as la moindre question, n’hésite pas à me la poser dans les commentaires, j’y répondrais avec plaisir !