Tu n’es pas sans savoir que depuis quelques années, la tendance du travail indépendant est en train d’exploser littéralement. Aux États-Unis c’est un sujet qui touche presque 30 % de la population active. Et si nous sommes loin de ces chiffres en France, tout porte à croire que de plus en plus de gens vont tenter l’expérience.

Peut-être que tu fais partie de ces personnes qui se posent des questions ? Peut-être que tu t’es déjà demandé si tu ne devrais pas commencer à faire quelques missions en freelance, juste pour voir ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Devenir Freelance

Que tu sois développeur, designer ou rédacteur, ton succès en freelance dépend moins de ton expertise sur ton coeur de métier que de tes compétences commerciales et marketing.

Inscris toi maintenant et obtiens ton premier client d'ici 15 jours.

Nous n'envoyons pas de spam. Tu peux te désinscrire quand tu veux. Powered by ConvertKit

Chez The Young Thinker, nous avons à coeur de t’accompagner dans cette démarche d’information. Pour nous le plus important aujourd’hui dans un travail ce n’est pas de gagner de l’argent, de faire carrière, mais bien plutôt de vivre des expériences, de s’épanouir, d’être son propre patron.

Attention, chez The Young Thinker, nous savons qu’il existe de plus en plus de sites et d’applications pour l’économie collaborative comme l’excellent Jobs entre particuliers – Le spécialiste du jobs entre particuliers, n°1 du service entre particuliers en France. Mais dans cette section, il ne sera question uniquement que des personnes qui souhaitent devenir freelance, donc avoir une activité de travailleur indépendant.

Ces valeurs d’indépendance se retrouvent pleinement dans le travail du freelance au quotidien. Finalement, il n’y a pas tant de différence que cela entre un entrepreneur et un freelance. Surtout au niveau de l’état d’esprit. L’entrepreneur est un travailleur indépendant. Il est responsable de son chiffre d’affaires, de ses clients, de sa prospection commerciale, de la qualité de ses livrables.

Tout était clair jusqu’à la dernière phrase ? C’est normal, pas d’inquiétude à avoir. Ce n’est que le début. Alors pour y aller pas à pas et démarrer ton aventure de freelance sur de bonnes fondations, nous te proposons de partir de l’essentiel.

Qu’est-ce que cela veut dire devenir freelance aujourd’hui ?

devenir freelance

En fonction de qui tu es, de ce que tu fais en ce moment (étude, emploi), devenir freelance ne veut probablement pas dire la même chose. Et oui, finalement il y a plein de manières différentes d’être freelance. Nous avons sélectionné quelques angles d’attaque du sujet pour éclaircir la situation.

Un statut social

Quand on dit “je travaille en freelance“, en général, cela fait surtout d’abord référence à un certain statut social. Celui de l’auto-entreprise. L’auto-entreprise, on le rappelle, c’est une forme légale d’entreprise du système juridique français qui a pour particularités d’être très facile à mettre en place (à peine 1 heure) et de bénéficier d’une exonération de T.V.A..

Qu’est-ce que cela change de ne pas facturer la T.V.A. ? Et bien c’est un avantage concurrentiel non négligeable puisqu’il fait baisser votre prix immédiatement de 20 %. Et oui. Il n’y a pas que des avantages évidemment à être exonéré de T.V.A. mais, c’est tout de même pratique de pouvoir être d’entrée de jeu 20 % moins cher que le marché.

Bon alors tout cela, ça ne t’avance pas tellement toi dans cette histoire. Et pourtant c’est relativement simple. Finalement être freelance, c’est tout simplement être un entrepreneur. Alors plutôt un petit entrepreneur, un solopreneur même si tu préfères, puisque le chiffre d’affaires est limité à 32 K€ par an. Mais il n’empêche que tu as une entreprise, tu as un numéro SIRET, tu peux faire des factures, vendre des prestations de service.

Devenir Freelance

Que tu sois développeur, designer ou rédacteur, ton succès en freelance dépend moins de ton expertise sur ton coeur de métier que de tes compétences commerciales et marketing.

Inscris toi maintenant et obtiens ton premier client d'ici 15 jours.

Nous n'envoyons pas de spam. Tu peux te désinscrire quand tu veux. Powered by ConvertKit

Une pluralité de situations différentes

Quand on entend “je suis freelance” on visualise immédiatement un mec barbu de 27 ans, développeur Javascript, qui travaille essentiellement à distance depuis son espace de coworking. Et pourtant, ceci n’est qu’un stéréotype (sans blague).

Alors oui, une bonne partie des freelances sont des travailleurs indépendants du web. Ce sont eux qui font le plus de bruit souvent. Mais en fait, si l’on considère que devenir freelance c’est avant tout avoir un statut d’entrepreneur indépendant et pouvoir facturer des prestations, en fait on se rend rapidement compte qu’une grande partie de la population française est freelance.

Tous les livreurs à vélo dans les grandes villes, certains chauffeurs, des artisans, des propriétaires. Et on comprend facilement pourquoi. Les salaires sont bloqués, le pouvoir d’achat est en baisse, alors les gens tentent de trouver des à-cotés. C’est tout le mérite du statut d’autoentrepreneur d’ailleurs, il parvient à mettre un cadre légal sur un ensemble d’activité qui était réalisé auparavant de manière totalement illégale.

Si ton intention est d’avoir plusieurs activités en même temps, comme par exemple un job et du freelance, ou un stage et du freelance, ou des études et du freelance, tu es clairement au bon endroit. D’ailleurs on a Guillaume de Lustrac qui nous a fait un retour sur son expérience en tant que slasher.

Une certaine philosophie de vie

En fait si tu entends beaucoup parler en ce moment du freelance, c’est parce que ce sont des gens qui veulent faire bouger les choses. Ce sont des gens qui osent prendre le risque de ne pas avoir un job régulier en CDI, ce sont des gens qui veulent améliorer leurs compétences techniques et leurs compétences humaines et commerciales.

Et en général, les freelances n’ont pas peur de prendre la parole sur internet pour expliquer leur choix, ce qu’il implique et pourquoi ils en sont fiers.

Il ne faut pas oublier que selon les sondages effectués par Hopwork, une des plateformes françaises de freelance les plus populaires, 90 % des freelances sont satisfaits de leur choix. C’est absolument dingue tout de même, surtout quand on sait qu’à l’inverse ce sont près de 70 % des salariés en France qui ne sont pas satisfaits de leur job.

En fait, devenir freelance, c’est donc avant tout changer de mentalité, c’est changer de vie aussi, c’est prendre un nouveau cap. C’est pour cela que nous parlons beaucoup de philosophie sur The Young Thinker. C’est parce que ce qui motive à faire le pas du freelancing, c’est peut-être aussi ce qui te motive d’ailleurs, c’est avant tout un goût de neuf, une envie d’autre chose, une âme d’aventurier et de conquérant.

C’est pour cela d’ailleurs qu’il existe un mouvement de plus en plus populaire, de freelance, mais aussi d’entrepreneurs : le nomadisme digital. C’est un mouvement qui consiste à vivre de ses revenus sur internet dans des pays en voie de développement avec très peu de possessions matérielles.

Le nomadisme digital, qu’est-ce que c’est ?

Nomadisme digital c’est la version française du concept de digital nomad. Ce sont des travailleurs indépendants qui décident de passer leur temps à voyager, en gagnant leur vie sur internet. La majorité s’expatrie dans des pays d’Asie du Sud Est, où il existe d’énormes communautés de freelances et d’entrepreneurs sur internet. Et là-bas, ils vivent dans des conditions de vie optimales puisqu’ils gagnent un salaire équivalent à ceux des pays développés tout en vivant dans un pays en voie de développement.

Résidences sécurisées, piscine, certains décident même de vivre toute l’année à l’hôtel. Alors ça envoie beaucoup de rêve surtout quand ses options de carrière c’est d’intégrer un groupe du cac40, de contracter un prêt immobilier pour un appart hors de prix ou bien de faire des powerpoints toute la journée dans un cabinet de conseil.

Nous avons un article spécifique aux questions de digital nomadisme, n’hésite pas aller jeter un coup d’oeil si c’est un sujet qui t’intéresse tout particulièrement. Et puis un autre aussi, qui parle plutôt de devenir digital nomad et de gagner de l’argent sur internet en vivant à l’étranger.

Une fois qu’on a posé les bases, le plus simple c’est ensuite de réfléchir à l’intention. Pourquoi devenir freelance ? Quels avantages y a-t-il à se mettre à son compte ?

Pourquoi devenir freelance ?

Il y a tout un tas d’avantages à se mettre à son compte en tant que freelance. Surtout quand on est étudiant ;). Alors déjà tu peux gagner de l’argent, c’est pas négligeable parce que quand on fait des études dans une grande ville, on ne peut pas s’acheter grand chose. Faire du freelance, cela peut vouloir dire travailler à côté de ses études. Mais tu peux acquérir de l’expérience. Cela veut dire que même si tu n’as aucunement l’intention de faire une carrière de freelance, tu peux profiter de quelques missions pour t’ouvrir l’esprit et allonger ton CV.

En fait, quand on y regarde de plus près, il n’y a quasiment que des avantages à devenir freelance. Si tu as encore des doutes là-dessus, tu peux aller faire un tour du côté de cet article : pourquoi être freelance en 2017. Là pour le coup on a plutôt bien fait le taf et détaillé chacun des avantages.

Ça y est tu es convaincu ? Tu es prêt pour tenter l’aventure, prendre la mer tel un pirate ? Top de chez top, bienvenue dans la communauté des Young Thinkers. Passons maintenant aux choses sérieuses, qu’est-ce que cela veut dire au quotidien que d’être freelance.

Devenir Freelance

Que tu sois développeur, designer ou rédacteur, ton succès en freelance dépend moins de ton expertise sur ton coeur de métier que de tes compétences commerciales et marketing.

Inscris toi maintenant et obtiens ton premier client d'ici 15 jours.

Nous n'envoyons pas de spam. Tu peux te désinscrire quand tu veux. Powered by ConvertKit

Devenir freelance : une entreprise a part entière

devenir freelance

En fait quand on est freelance on doit se débrouiller pour tout. Il faut trouver des clients soi-même, discuter avec eux, les convaincre de travailler avec nous, négocier un tarif, assurer une relation saine et prospère, relancer, livrer un rendu de qualité.

Ce que beaucoup de gens ignorent quand ils se lancent en freelance c’est que leur réussite ne dépend pas ou rarement de leurs compétences techniques dans leur domaine de prédilection. Tu peux très bien être le meilleur développeur du monde, si tu ne sais pas parler à ton client pour lui expliquer la valeur ajoutée de ton travail par rapport à celui de quelqu’un d’autre, tu seras condamné à réaliser toujours les mêmes missions.

Il y a donc un énorme travail à faire sur soi-même, il faut sortir de sa zone de confort. Il faut trouver ses points faibles et s’entraîner à les dépasser. C’est tout bête, mais par exemple décrocher son téléphone et appeler un ancien client pour lui demander comment est-ce qu’il va, s’il a besoin de nouvelles prestations. Tout cela n’est pas inné. Cela s’apprend. Non seulement cela s’apprend, mais c’est cela qui va faire finalement la différence entre quelqu’un qui fait du freelance pour gagner quelques centaines d’euros par mois et quelqu’un qui va immédiatement acquérir les bons réflexes qui lui permettront, qui sait, de lancer une entreprise à partir de son expérience de freelance, ou encore multiplier ses prix par 3 ou 4 ou de travailler avec des grands comptes.

Et c’est d’autant plus difficile à faire quand on est seul. Oui, le gros problème du freelancing c’est qu’on confronté qu’à soi. Tu auras beau fixer des objectifs très haut, tu atteindras rapidement un plateau si tu ne parviens pas à rencontrer d’autres freelances, partager vos expériences pour connaître les meilleures pratiques.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement que c’est l’ensemble des compétences autour du freelance, les soft skills qui seront les plus décisifs à déterminer ta capacité de réussite en tant que freelance. Mais surtout pas de panique :

  1. Choisir une niche ;
  2. Connaître les avantages et inconvénients des plateformes de freelance ;
  3. Répondre à ton premier appel d’offre ;
  4. Calculer le temps de travail et le prix ;
  5. Convaincre ton premier client ;
  6. Négocier ton prix ;
  7. Assurer une relation commerciale optimale ;
  8. Gérer ton emploi du temps ;
  9. Faire le point avec ton client ;
  10. Passer à l’étape supérieure.

Toutes ces questions, nous y répondons dans une formation gratuite par mail et orientée à l’action avec des exercices pratiques. Cette formation a pour objectif de te faire passer du stade de débutant à confirmé pour tout ce qui touche aux aspects business, gestion, commerciaux de ton expérience de freelance.

Devenir Freelance

Que tu sois développeur, designer ou rédacteur, ton succès en freelance dépend moins de ton expertise sur ton coeur de métier que de tes compétences commerciales et marketing.

Inscris toi maintenant et obtiens ton premier client d'ici 15 jours.

Nous n'envoyons pas de spam. Tu peux te désinscrire quand tu veux. Powered by ConvertKit

En fait, c’est la formation qu’il te faut si tu n’as pas envie de tâtonner et de chercher la bonne information partout. C’est gratuit, ça arrive directement dans ta boîte mail, c’est didactique, tous les jours tu peux progresser et c’est orienté résultat.

Alors c’est quoi le hic ? À la fin de la formation gratuite tu recevras une proposition commerciale de notre part pour des formations de gestion à destination des freelances ambitieux. Mais tu n’as absolument aucune obligation d’acheter quoi que ce soit. Tu peux suivre notre formation gratuite, lancer ton business grâce à tous nos contenus exceptionnels et générer plus de 1000 €/mois en freelance dès le mois prochain. D’autant plus que nos formations payantes sont destinées à un public plus averti qui a déjà un ou plusieurs clients et qui cherchent un accompagnement pas à pas pour développer son entreprise. Ce n’est pas pour tout le monde.

Devenir Freelance

Que tu sois développeur, designer ou rédacteur, ton succès en freelance dépend moins de ton expertise sur ton coeur de métier que de tes compétences commerciales et marketing.

Inscris toi maintenant et obtiens ton premier client d'ici 15 jours.

Nous n'envoyons pas de spam. Tu peux te désinscrire quand tu veux. Powered by ConvertKit